Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

 

Les motrices SCHUCKERT

 

Carte postale - Ci-dessus la Schuckert N° 5 descend l'avenue Vauban. On aperçoit la gare dans le fond.

Carte postale colorisée Frédéric Durante -  Prise  au même endroit, la Schuckert N° 19 arrive au bas de l'avenue Vauban avant de tourner à gauche sur le Bd de Strasbourg.

Coll. R. Le Corff - Photo les fils de A. Figard - fonds Renaud Sémadéni - Vers 1906, la  motrice Schukert N° 49 avec sa réclame pour le grand magasin des Dames de France, stationne au point terminus des tramways aux 4 chemins des Routes. Sur la gauche, le contrôleur moustachu à l'allure quelque peu militaire, pose fièrement avec sa sacoche en bandoulière. Pas l'air commode, le gars !! Les resquilleurs n'avaient qu'à bien se tenir avec un pareil cerbère.   (Cliquer pour agrandir)

La même en gros plan - Le wattman conduit la motrice debout, la manette du frein dans sa main droite et la poignée d'accélérateur dans sa main gauche. La science de l'ergonomie n'était pas encore née.

Carte postale Marius Bar - Au pied de l'église St-François de Paule, place Louis Blanc en bas du cours Lafayette, une Schuckert desservant la ligne Mourillon -Gare, avec une pub pour Dubonnet, un apéritif au quinquina en vogue à cette époque. L'église est elle aussi, couverte d'affiches publicitaires, pas beaucoup de respect pour les monuments religieux et historiques, à cette époque !   

Photo Marius Bar - Devant le grand magasin des Dames de France dans sa version de 1912, voici la  Schuckert  N° 23 avec une pub pour le célèbre bouillon KUB, une invention du suisse Julius Maggi datant de 1907.

Carte postale Marius Bar - La  motrice  Schuckert N° 3 sur la ligne N° 3 du Mourillon, avec le  petit port et le fort Saint-Louis en fond. Cette motrice est surmontée  d'un énorme panneau publicitaire pour un produit inconnu de nos  jours, le "Phénol Bobeuf". Il s'agissait d'un médicament.  Il était indiqué comme étant un désinfectant énergique, antiputride, antiscorbutique, anti-épidémique et hémostatique, guérissant, prévenant ou détruisant la gangrène, le charbon, etc. Boboeuf était un chimiste, inventeur de ce produit. Remarquer les poteaux avec leur renforts tout en courbes qui soutiennent la ligne d'alimentation. Le tram affiche sa destination finale, la gare.

 

Coll. R. Le Corff - Photo les fils de A. Figard - fonds Renaud Sémadéni- Cette vue priseà la station Sainte-Hélène au Mourillon, est très intéressante car elle montre derrière la motrice Schuckert N°3, une remorque du type balladeuse qui permettait de voyager le nez au vent. (Cliquer pour agrandir et voir la photo en entier)

 

 

-   ©  Roland Le Corff  -  créée le 07/06/2003 - version du 08/05/2016