Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

La société VETRA : concepteur français de trolleybus 1925-1964

( certaines images peuvent être agrandies en cliquant dessus)

Logo initial

 

Ils sont trop beaux, les trolleys !   

 


Genèse des trolleybus :

 

L'ancêtre des trolleybus fut sans nul doute l'omnibus électrique Lombard-Gérin qui circula pour la 1ère fois en 1900. La prise de courant s'effectuait alors par un chariot capteur automoteur  se déplaçant sur 2 poulies roulant sur la ligne aérienne tel une tyrolienne ( petit téléphérique) ; il progressait en synchronisme avec le véhicule, et devant celui-ci.

 

En anglais, chariot se dit trolley d'où le nom donné à ce type de capteur. En 1901, l'ingénieur Nithard mit au point un électrobus avec des perches décalées, venant prendre le courant par l'intermédiaire d'un capteur à gorges.

Une ligne fonctionna avec ces matériels de 1901 à 1908 sur Charbonnières-les-Bains à Lyon.  

Photo ci-contre collection perso Roland Le Corff -Don de Noël Mailliary  - MPTUR

  

Vétra à ses débuts, construisit d'abord sur la base d'éléments de provenance Renault, des électrobus, c'est-à-dire des véhicules strictement identiques à ceux équipés de moteurs thermiques, mais pourvus de moteurs électriques et d'accumulateurs.

Vétra présente début 1927 à la foire de Lyon, le premier "accucamion" de 5 tonnes de charge utile. Le premier trolleybus sort quelques mois après.

Ci-dessus et ci -contre le tout premier électrobus construit par Vetra sur châssis Renault 40 CV MV, il s'agit d'un OTM 1.

Le 19 septembre 1927, il assure avec succès le lancement de la ligne départementale d'Aubagne à Gémenos, dans la banlieue marseillaise. Cette ligne est gérée par la CGFT ( Cie Générale Française de Tramways) Il est immatriculé TB 1, il avait également un petit frère immatriculé TB 2. - Ils furent retirés du service en 1942.Les OTM 2 leur succédèrent. Photo parue dans Charge Utile Magazine N° 87

Vetra OTM 1 1927 sur la ligne Gémenos-Aubagne

Electrobus Vetra 1923-1930

Les premiers électrobus Vétra montés sur pneumatiques circulèrent sur les lignes de la Régie départementale de la Savoie ouvertes de 1923 à 1930: Moûtiers à Villard-du-Planay et Chambéry à Chignin-les-Marches.

Ci-contre, un électrobus Vétra O.T.S.C stationne à Saint-Jeoire Prieuré sur la ligne Chambéry - Chignin-les-Marches. Le captage du courant sur le fil se fait encore par une roulette fixée au bout de chaque perche et non par une gorge.

Ce type de véhicule est construit sur une base d'autobus Renault PY, on reconnaît bien le capot dit crocodile ou bec de perroquet bien caractéristique des productions Renault de cette époque ( voir les Renault NN et KZ par exemple)

Comme on le voit, les ancêtres du trolleybus démarrèrent leur carrière en zone rurale, il fallut attendre le 30 décembre 1932 pour les premiers essais en zone urbaine à Rouen, le trolleybus urbain venait de naître. Tous ces trolleybus de première génération étaient montés sur châssis.Photo parue dans "Les trolleybus français" -collection P. Bouillin

Trolleybus prototype Vetra CS 60 vers 1932

Faisant oeuvre de pionnier, Vétra mit à l'essai à Rouen, dès le 30 décembre 1932 ce qui peut être considéré comme le premier trolleybus français de conception moderne, il s'agissait du CS 60, doté d'une ossature métallique légère et très rigide formant caisse-poutre. Rouen, Lyon, Strasbourg et Alger qui étaient à cette époque, sur le point d'abandonner leurs réseaux de tramways, s'intéressèrent d'emblée à ce nouveau véhicule.  

 

Le CS 60 équipa ces réseaux entre 1933 et 1939, il fut construit pendant une quinzaine d'années avec de multiples carrosseries; à partir de 1940, finies les lignes anguleuses, place à l'aérodynamisme et aux arrondis. 

 

 

 

Photo parue dans "Les trolleybus français" -collection J.P Chenais

Cette forme leur a valu très rapidement d'être surnommés "caisses à savon" par les Lyonnais. Le plus célèbre des premiers CS-60 est le modèle dit "Francheville" ( du nom du terminus de la 1ère ligne de trolleybus lyonnais, cette localité est située dans banlieue au sud-ouest de Lyon)

 

Ci contre à Lyon justement, un CS 60 de la ligne 29 de Sainte-Foy qui embarque des voyageurs avant d'attaquer la grimpette de la fameuse montée de Choulans. Les véhicules lyonnais ont la caisse d'un beau rouge vif, le pavillon et les montants de baies sont peints en blanc.

 

Photo parue dans "Les trolleybus Français -cliché R. Clavaud  

Vetra CS 60 1943 Régie Autonome des Transports Parisiens

Ci-dessus: Vetra CS 60 1943 de la RATP - maquette au musée de l'AMTUIR - - Ci-contre à droite : Vetra CS 60 de 1942 du réseau de Nice passant à Cimiez. - On voit bien ici le "gros derrière rebondi "de ces modèles de trolleybus - Photo R. Le Corff

Photo parue dans "Les trolleybus français"- Collection TN Nice

Le nouveaux trolleybus CS 60 et CB 60 ont la face arrière bombée, moi, je dirais, (pardonnez-moi) : le "cul bombé" ce qui leur donne un air bizarre.

Quand j'étais minot, je regardais passer le trolley N°3 qui faisait la ligne du Mourillon et j'étais vraiment surpris et intrigué par la drôle  de forme arrondie de l'arrière; on aurait dit que les tôles de la carrosserie s'étaient déformées sous la poussée irrésistible des trop nombreux passagers qui "s'esquichaient" à l'intérieur  -  Ci-contre : Face avant du trolley Vetra CB 60 de 1943 -Réseau de Limoges - Musée de l'AMTUIR -Photo Roland Le Corff  

Type

Longueur

Largeur

Dans un premier temps, les 2 lettres indiquaient la catégorie de la voiture et l'origine de son châssis: l'indice numérique indiquait la capacité totale du véhicule. Le CS 60 était ainsi un trolleybus du type C ( lg 9 m par larg. 2,5 m) construit sur un châssis Scemia et pouvant transporter 60 personnes. Simple non? Sauf que la capacité du CS 60 n'excédait pas 50 personnes en réalité et que le CS 35 appartenait en fait à la catégorie D. Certaines séries couramment dénommées CS 60 étaient en fait des CB 60 car construits sur châssis Berliet.

A

12,00 m

2.50 m

B

10,00 m

2,50 m

C

9,00 m

2,50 m

D

8,00 m

2,15 m

Types

Signification et caractéristiques

Disposition des portes d'accès et nombre de vantaux sur chaque porte

Avant

Milieu

Arrière

CS 35 vers 1934

Vétra type D 35 places fabriqué par Renault Scémia

1p à 4 vantaux

aucune

1 p à 2 vantaux

CB 45 à partir de 1940

Vétra type B 45 places fabriqué par Berliet

1p à 4 vantaux

aucune

1p à 4 vantaux

CS 60 à partir de 1940

Vétra type C - 60 places ( 50 en fait) assemblé par Renault Scémia

1 p à 4 vantaux

aucune

1 p à 4 vantaux

CB 60 à partir de 1940

idem CS 60 mais assemblé par Berliet

1 p à 4 vantaux

aucune

1 p à 4 vantaux

VA3

1er Vétra à 3 essieux sorti en 1950

1p à 2 vantaux

1p à 2 vantaux

1p à 4 vantaux

VA3-B2

Vétra à 3 essieux = EBR chez Berliet - lg=11,990 m - 125 places - Muni de la caisse et du châssis de l'autobus Berliet PBR

1p à 2 vantaux

1p à 4 vantaux

1p à 4 vantaux

VA4

Vétra articulé à 3 essieux -lg hors tout 18,60 m

1p à 2 vantaux

1p à 4 vantaux

remorque avec 2 p à 4 vantaux

VBB

Vétra type B sur châssis Berliet -80 à 90 places

1p à 2 vantaux

1p à 2 vantaux

1p à 4 vantaux

VBBh

Vétra type B sur châssis Berliet = ELR chez Berliet - lg = 10,695 m et châssis à 2 essieux avec roues jumelées à l'arrière-  91 places.

1p à 2 vantaux

1p à 2 vantaux

1p à 4 vantaux

VBC-APU

VBC-APV

Vétra type B à carrosserie d'autobus Chausson APU ou APV

1p à 2 vantaux

1p à 4 vantaux

1p à 4 vantaux

VBF

Vétra type B construit par la société Franco-Belge sur châssis Berliet

1p à 4 vantaux

1p à 4 vantaux

1p à 4 vantaux

VBH-85

Vétra type B à carrosserie d'autobus Berliet PH-85

1p à 2 vantaux

1p à 4 vantaux

1p à 4 vantaux

VBR

Vétra type B  sur châssis Renault

1p à 2 vantaux

1p à 2 vantaux

1p à 4 vantaux

VBRh

Vétra type B sur chassis Renault à pavillon surélevé

1p à 2 vantaux

1p à 2 vantaux

1p à 4 vantaux

VCR

Vétra type C sur chassis Renault

1p à 4 vantaux

aucune

1p à 4 vantaux

VDB

Vétra type D sur châssis Berliet

1 p à 4 vantaux

aucune

1 p à 2 vantaux

VA2

( 100 ex. livrés au Chili en 1953)

Vétra à 2 essieux  lg 12 m à moteur Alsthom de 140 CV et équipements de contrôle General Electric

 

 

 

Ces pages vous ont intéressé ? Vous avez des questions, des commentaires, des documents à proposer ? Ecrivez-moi.

à Roland LE CORFF voir ma page contact   

Quelques sources dont la la liste n'est pas exhaustive :

Les Trolleybus Français en France et dans le monde de 1900 à 2016 par Georges Muller (1942-2016) aux éditions Maquetrén (Madrid) disponible via Internet à la Librairie Mécanique (Lyon)

Les trolleybus français par René Courant et Pascal Béjui - Presses et éditions ferroviaires -1985. Grenoble

"1880-1980 -Un siècle de transports en commun dans l'agglomération toulonnaise"par Gabriel Bonnafoux avec la participation d'Albert Clavel.-1985 -édité pour le compte de l'auteur..Georges Muller (†) : ancien ingénieur (en retraite) à la CTS ( Compagnie des Transports Strasbourgeois)

Joël Darmagnac (ancien documentaliste et archiviste à la SNCF)

Henri Martin ( pour les trolleybus d'Oran et de Toulon), Jean Capolini pour ses rares photos d'époque

Jean-Henri Manara pour ses fabuleuses photos en couleurs

Camions de France (1ère époque) par Jean Gabriel Jeudy ( Éditions Charles Massin) - A voir aussi ces articles de fond dans le magazine : Charge Utile ( Histoire et collections) :

Charge Utile Magazine N° 87 -mars 2000,N° 91 -juin 2000, N° 102 -mai 2001: une série consacrée à l'histoire des trolleybus Vétra par Joël Darmagnac (ancien documentaliste et archiviste à la SNCF)

Charge Utile Magazine N° 97 -janvier 2001 est quant à lui consacré aux trolleybus Berliet ER 100 et Renault PER 180 qui assurèrent la relève des défunts Vétra.

Charge Utile Magazine N° 107 - novembre 2001: Les trolleybus toulonnais, 24 années de traction électrique au soleil, par Albert Clavel.

"Berliet 1905-1978" par Christophe Puvilland aux éditions Histoire & Collections

"Autocars, autobus, trolleybus de France, 1950-1980" par Jean-Henri Manara et Nicolas Tellier aux éditions Histoire & Collections

 

Sources : "1880  -1980: "Un siècle de transports en commun dans l'agglomération toulonnaise" par Gabriel Bonnafoux (†) et Albert Clavel - "Les trolleybus français" par René Courant et Pascal Béjui - Documentation fournie par : Joël Darmagnac - Georges Muller (†)- Henri Martin -"Autocars, autobus, trolleybus de France 1950-1980" par Jean-Henri Manara et Nicolas Tellier -

Photos : Collection Roland Le Corff - Jean Capolini - RMTT, collection Gabriel Bonnafoux  (†) - Georges Muller (†) - Noël Mailliary (†) - Article d'Albert Clavel paru dans Charge Utile Magazine  N°107 : "Les trolleybus Toulonnais, 24 ans de traction électrique au soleil".

Ne manquez pas de consulter la fabuleuse collection de photos de bus, trolleybus, tramways, funiculaires, trains, téléphériques...de Jean-Henri Manara sur le site Flickr, des photos couleurs d'une grande rareté, datant même d'avant 1963 et d'une qualité exceptionnelle : suivre ce lien : jhm0284 : Une véritable plongée dans l'histoire passée des transports de différents pays : France, Suisse, Belgique, Espagne, Portugal, Autriche, Pays Bas, pays scandinaves etc..ainsi que celles de Jean Capolini, retrouvez ses extraordinaires et très rares photos de d'autobus, trolleybus, tramways de nombreuses villes de France et d'autres pays (dont certaines remontentà 1954), sur sa page Flickr en suivant le lien suivant: https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/albums .

© Roland Le Corff  2003 -  créée le 09/02/2003 - version du 03/04/2017