Accueil  Home page  |   Plan du site  Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus | Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

  1. Tramways de Belgique

Anvers :

Anvers (en néerlandais : Antwerpen) est une ville belge dans la Région flamande, chef-lieu de la province d'Anvers et de l'arrondissement administratif du même nom. C'est la commune la plus peuplée de Belgique avec 601 257 habitants, l’agglomération anversoise compte 1.250.000 habitants. C'est également la première commune et ville de Belgique pour ce qui est de la superficie, avec 204,51 km2. Anvers est un des plus grands ports européens ( le 2ème derrrière Rotterdam); situé au bord de l'Escaut, il s'ouvre sur la mer du Nord.

Le tram anversois vit le jour en 1873, sous la forme de tramways à cheval. Exploités par Compagnie Générale des Tramways d'Anvers, les premiers tramways électriques circulèrent à partir du 2 septembre 1902. La voie est du type métrique sous caténaire de 600 volts. La ville comptait alors de nombreuses lignes de tram, telle la ligne 1 qui circulait depuis la Noorderplaats jusqu'à l'ancienne gare d'Anvers-Sud. Cependant, les lignes de tramway furent progressivement supprimées, ou remplacées par des lignes de bus.Jusqu'en 1990, le tram anversois était exploité par la Société des transports intercommunaux d'Anvers (Maatschappij voor het Intercommunaal Vervoer te Antwerpen ou MIVA). Le 1er janvier 1991, la MIVA, tout comme la MIVG (Maatschappij voor het Intercommunaal Vervoer te Gent, ou Société des transports intercommunaux de Gand) et la partie flamande de la SNCV (Société Nationale des Chemins de fer Vicinaux), fut absorbée par De Lijn (Sté Flamande de Transports "La Ligne" ). En 1996, la branche nord du prémétro fut ouverte, entre la gare centrale et le Sportpaleis. En 1913, la plupart des lignes actuelles existaient déjà, même si certaines d'entre elles avaient un itinéraire légèrement différent.

Les motrices à bogies PCC :

Entre 1960 et 1974 , le TAO et les MIVA firent l'acquisition de 166 motrices à bogies du type PCC  à La Brugeoise et Nivelles (BN) à Bruges et à ACEC à Charleroi . Une première série de 39 trams (2000-2038) a été livrée en 1960-1961. Une deuxième série de 22 véhicules, les N° 2039 à 2060, a été livrée en 1962 . Suite à la reprise de la gestion du réseau du réseau de tramway par MIVA en 1964, 40 motrices PCC (N° 2061 à 2100) ont été livrées en 1966. Les motrices PCC de construction belge, ont donné un vrai coup de jeune aux réseaux français de tramways de Marseille et de Saint-Etienne. Performantes, modernes, elles tranchaient avec l'archaïsme de certains véhicules roulant sur les réseaux de tramways français dont certains dataient encore des années 30.

Gand :

Gand : (en néerlandais : Gent) est une ville belge néerlandophone, située en Région flamande au confluent de la Lys et de l'Escaut. C'est le chef-lieu de la province de Flandre-Orientale et depuis 1559 le siège de l'évêché de Gand. Avec 255 000 habitants, c'est la deuxième commune la plus peuplée de Belgique, après Anvers. L'agglomération gantoise ne compte pas moins de 455 000 habitants. De son ancien réseau de trams, créé en 1898, Gand n’a gardé que 3 lignes; les autres ont été remplacées dans les années 1970 par des lignes d’autobus et aussi par une ligne de trolleybus (remplacés par des autobus en 2009), il s'agissait des derniers trolleybus existants en Belgique).

Au début des années 1960 existaient à Gand onze lignes de tramway, numérotées de 1 à 10, ainsi que la ligne 20.  Le 4 mars 1969, le Conseil d’administration de la MIVG (Maatschappij voor Intercommunaal vervoer te Gent = Société intercommunale de transports de Gand), confrontée à un réseau de tram vieillissant, décide de les maintenir sur les lignes 1, 2, 3 & 4. En 1970 il ne restait que quatre lignes, les lignes 1, 2, 4 et 10. Les autres avaient été remplacées par des autobus. La ligne 2 a été divisée aux lignes 21 et 22 tandis que la ligne 10 est devenue un tronçon de la ligne 4. En 1971-1972 ont été mises en service de nouvelles motrices, de technologie PCC, qui ont permis la réforme des motrice anciennes, qui dataient de 1913  (Voir le paragraphe consacré aux PCC)

Le réseau de transports urbains est exploité depuis 1991 par le service de transports flamands De Lijn, (même exploitant qu'Anvers).

Charleroi :

Charleroi (en wallon Châlèrwè) est une ville francophone de Belgique, située en Région wallonne, province de Hainaut, sur la Sambre. C'est le chef-lieu de l'arrondissement administratif de Charleroi englobant 14 communes sur une superficie totale de 554,55 km2.Grand nœud routier et ferroviaire, Charleroi compte environ 205 000 habitants (425 000 dans l'agglomération, la 5ème de Belgique). En 1881, une ligne de chemin de fer américain est établie entre la gare de Charleroi-Sud et la rue de l’Ecluse, sur un parcours d'un plus d’un kilomètre, via la rue du Collège, la place Albert Ier et la rue de Marcinelle. Cette ligne, à traction chevaline, est cependant rapidement abandonnée. Toujours en 1881, la première ligne relie Charleroi à Gilly et est exploitée, entre la rue de l’Ecluse et la Porte de Waterloo (via la rue du Collège, la place de la Ville-Basse, les rues de Marcinelle, du Pont-Neuf, d’Orléans, la place de la Ville-Haute, et la rue Neuve) par des locomotives à vapeur, et entre la Porte de Waterloo et Gilly, par traction chevaline, via la Grand’rue. Le premier tram à effectuer ce trajet circule en septembre 1881. La seconde ligne, entièrement à vapeur, est mise en service en 1882 entre Charleroi et Montignies-sur-Sambre. La création de ces deux lignes, dès 1881, marque le début du tramway "urbain" de Charleroi.

En 1951, les "trams verts" modernisent réseau et véhicules. L'automobile commence à prendre de plus en plus de place, les coûts d'exploitation augmentent, le nombre de passagers est en baisse constante...1958, le bus détrône le tramway ; la STIC et la SNCV se lancent dans le mouvement. En 1958, la ligne reliant Charleroi-Sud à Montignies-Neuville est remplacée par un service d’autobus.

En 1962, la STIC (Société des Transports Intercommunaux de Charleroi) remplace les TEPCE, dont la concession était arrivée à terme. L'autobus rencontre cette fois le succès escompté. Année après année, la STIC et la SNCV convertissent leurs lignes en services de bus. Le déclin du tramway continue cependant. Le dernier "tram vert" de la STIC rentre au dépôt Genson le 1 juillet 1974.  

Le 21 juin 1976, la première section du métro léger de Charleroi est inaugurée. Les quelques lignes de tram toujours existantes rejoignent la gare de Charleroi-Sud en utilisant cette nouvelle infrastructure, sur quelques centaines de mètres à peine. Rapidement, le TEC-Hainaut, n'exploitant comme unique ligne de tramway que la ligne 90 entre Anderlues et La Louvière, décide l'arrêt de l'exploitation de cette ligne. Le 29 août 1993, le tramway 90 relie pour la dernière fois Charleroi à La Louvière.

La région de Charleroi reste la seule de Wallonie a avoir conservé la circulation de tramways sur son territoire, sans interruption depuis 1881. Même si les heures de gloire du tramway à Charleroi sont définitivement révolues, le métro léger fait revivre le tramway ; de nouvelles extensions sont mises en service, et le 22 juin 2013, une ligne en chaussée est remise en service. Les communes de Dampremy, Lodelinsart, Jumet et Gosselies sont à nouveau parcourues par un tramway en chaussée.  

Bruxelles  :

La ville de Bruxelles (en néerlandais stad Brussel), 177 849 habitants, est la capitale de la Belgique, de la Communauté française de Belgique et de la Communauté flamande. Elle est située au centre de la région de Bruxelles-Capitale et est entourée par d'autres communes qui constituent avec elle cette région de 19 communes peuplée de près d' 1 180 000 habitants et dotée de l'autorité supra communale d'un gouvernement et d'un parlement. À l'extérieur, s'étend une agglomération, débordant dans la Région flamande sur la Périphérie bruxelloise dans laquelle elle est enclavée.

Le 1er mai 1869 est mise en service la première ligne bruxelloise de tramway. Alors hippomobile, elle relie la Porte de Namur au Bois de la Cambre. L’histoire des tramways bruxellois commence alors et elle connaîtra deux grandes périodes :  

De 1874 à 1953, le réseau est exploité par la compagnie Les tramways bruxellois. 1894 : Le tramway électrique est mis en service.

1928 : La fusion de TB avec l'autre compagnie de tramway de Bruxelles : La CFE (Société générale des chemins de fer économiques)

1945 : Le réseau ferré de tramway est long de 241 kilomètres.

En 1949 également, apparaît une centaine de motrices modernes de type PCC de la série 5000 issues d'un brevet américain. Beaucoup mieux suspendues que les modèles traditionnels, plus longues et sans remorque, elles présentent un aspect moins anguleux, qui se veut aérodynamique et qui inspirera les voitures de la future série 7000.

Le réseau est exploitée par la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB, en néerlandais Maatschappij voor het Intercommunaal Vervoer te Brussel (MIVB), depuis 1954, date de sa création. Le réseau de tramway de Bruxelles est de nos jours un système de transport en commun, composé de dix-sept lignes, d’une longueur totale de 215 kilomètres, qui fonctionne en Région de Bruxelles-Capitale, depuis le 1er mai 1869. Certaines de ces lignes empruntent le prémétro de Bruxelles. Ce réseau voit passer en majorité des rames à plancher haut, les tramways PCC, qui sont petit à petit remplacés par des rames à plancher bas.

Le Musée du Transport Urbain Bruxellois (MTUB) ou Musée du Tram est installé dans le dépôt classé de Woluwe-Saint-Pierre le long de l’avenue de Tervueren à Bruxelles.

Sources et iconographie, sites web à consulter :

Photos : Jean-Henri Manara à qui j'adresse mes plus chaleureux remerciements. Issues du site Flickr, ses photos couleurs sont d'une grande rareté, datant même d'avant 1963 et d'une qualité exceptionnelle : suivre ce lien : jhm0284 : Une véritable plongée dans l'histoire passée des transports de différents pays : France, Suisse, Belgique, Espagne, Portugal, Autriche, Pays Bas, pays scandinaves etc..

Certaines documentations sont issues de Wikipédia - Drapeau issu de Wikipédia Commons.

Charleroi découverte : http://www.charleroi-decouverte.be/index.php?id=166

Si vous aussi, vous possédez des photos de tramways anciens en couleurs, merci par avance de bien vouloir m'envoyer vos photos, je les publierai volontiers avec votre accord et l'indication de l'auteur et un lien vers le site Internet s'il en existe un. Utilisez la page de contact .