Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

La ligne Aix - Marseille et ses trolleybus de route : VÉTRA VBRh  (1948-1965)    page 1

Les trolleybus d'Aix - Marseille sont traités sur 2 pages : Page 1    Page 2

La ligne de Marseille à Aix-en-Provence longue de 30 kms, fut la plus belle réalisation française en matière de trolleybus suburbains. Le projet présenté au Conseil Général en 1943 par la Régie départementale des Chemins de Fer et Tramways Electriques des Bouches-du-Rhône ne fut approuvé pour cause de guerre, qu'en 1946. Cette ligne avait pour but de remplacer l'exploitation de cette ligne par tramways dont l'état obsolète ne leur permettait plus de lutter contre la concurrence agressive et conquérante de l'autocar. La Régie avait fait les choses en grand : une ligne bifilaire fut établie pour chaque sens de circulation.

20 trolleybus Vetra du type VBRh (numérotés de 1 à 20) seront mis en service. Le type VBRh était construit par le carrossier Fernand Genève à Ivry-sur-Seine pour la caisse-poutre, la carrosserie, les équipements intérieurs, il faisait appel à Vétra pour les équipements électriques et utilisait des équipements Renault pour la partie mécanique (ponts, essieux..)

L'un de ces véhicules a été exposé au Salon de l'automobile en octobre 1948. C'est un trolley exceptionnel par sa vitesse de pointe (il peut rouler et même dépasser les 75 km/h grâce à un moteur Alsthom TD 624 de 130 Cv) et à son confort (climatisation par air pulsé généré par un groupe motoventilateur placé sur la toiture, 36 fauteuils individuels avec assises recouvertes partiellement de cuir de couleur fauve). Les véhicules sont équipés de 2 portes, une double à l'arrière pour la montée des voyageurs, une simple à l'avant pour la descente. Il faut souligner la livrée peu ordinaire pour l'époque tant elle se démarquait par ses couleurs chatoyantes des autres couleurs plus austères utilisées pour les véhicules de transport urbain. Ces véhicules étaient particulièrement élégants et ont du attirer les regards lors de leur mise en service en 1948.

La caisse était d'une belle couleur orangée ainsi que les moyeux (du type artillerie), les montants des fenêtres et le pavillon étaient peints en jaune crème. La face avant du trolley arborait une très décorative découpe de peinture de couleur jaune crème, la fameuse "moustache Vétra" délimitée par un jonc chromé. Bien entendu le sigle Vétra avec ses 2 éclairs électriques en alu encadraient au plein milieu de la calandre, un cercle de métal couleur alu où se logeaient les lettres formant le mot VETRA, le tout sur un fond rouge. Le pare-choc était constitué de 4 barres chromées. Le capot de ligne affichait les lettres AM pour Aix-Marseille.

Le point de départ à Marseille se situe place Gabriel Péri dans le quartier du Vieux-Port, le point d'arrivée à Aix-en-Provence se situe place de la Libération. Le dépôt est au Pont de l'Arc tout près d'Aix sur la RN 8. La plus grande partie du trajet emprunte en effet la nationale 8 qui relie les deux villes.

Après l'inauguration de la ligne le 28 septembre 1948, le tronc commun du terminus marseillais : Place Gabriel Péri -Notre-Dame Limite fut partiellement doté de lignes distinctes afin que les trolleys d'Aix puissent dépasser aisément les trolleys desservant les lignes urbaines et qui marquaient des arrêts plus fréquents. Le trajet ne durait que 50 minutes de terminus à terminus avec un service de grande qualité (44 rotations par jour. Les fréquences de départ étaient comprises entre 15 et 20 minutes, offrant ainsi un service de qualité qui conquit rapidement le public à tel point que les autocars concurrents se trouvèrent en difficulté.

En février 1958, 3 VBRh (N° 14, 15 et 16) sont cédés au réseau de Grenoble où ils seront transformés par adjonction d'une porte centrale. Ils seront réformés puis ferraillés en 1968 pour les 2 premiers et en 1969 pour le dernier.

Tout cela marchait trop bien pour pouvoir durer, la concurrence avec des compagnies d'autocars privées et la construction d'une autoroute reliant les 2 villes, va entraîner une diminution du trafic et en mars 1963, le Conseil Général décide la substitution du trolleybus par l'autocar. L'exploitation en trolleybus cesse progressivement à partir du 1er janvier 1965 et ils sont remplacés par des autocars Saviem SC 45. Une tentative de revente des véhicules réformés auprès de la ville turque d'Adana échoua et Les VBRh furent ferraillés sauf un (le N° 17) qui est fort heureusement préservé au Musée Provençal des Transports situé à la Barque-Fuveau (Bouches-du-Rhône). Certains VBRh existaient toujours 4 ans après leur retrait et on pouvait encore les voir en septembre 1969, rouillant gentiment en plein air dans le parc du dépôt des Milles.

Voir la suite à la page 2

Sources :

La bible pour l'histoire des transports marseillais c'est bien sûr : "Les tramways de Marseille ont cent ans" de Jacques Laupiès et Roland Martin édité par les 2 auteurs en 1975. IL faut y ajouter l'excellent ouvrage de Marc Bargier, "Trolleybus Marseillais, 100 ans de bifilaires" édité aux éditions Alan Sutton, paru en 2005.

Photos : Roland Martin, RDBDR, Jean Capolini, Jean-Henri Manara, collection Marc Bargier, J. Bazin, Roland Le Corff.

Je remercie très chaleureusement Marc Bargier et Jean Capolini . Georges Muller (†) "Les trolleybus français en France et dans le monde 1900-2016" (2017) aux éditions Maquetrén (Espagne). Le réseau de trolleybus de Lyon doit beaucopup à Ce brillant ingénieur que fut Georges Muller, Entre 1973 et 1982, il fut chef des Etudes techniques aux TCL (Transports en Commun Lyonnais), en charge de la modernisation du réseau de trolleybus, des extensions, des études et de la construction des ER 100, de 2 nouveaux dépôts, de la construction de la crémaillère de la Croix Rousse, transformation du funiculaire de St-Just,

Ne manquez pas de consulter la fabuleuse collection de photos de bus, trolleybus, tramways, funiculaires, trains, téléphériques...de Jean-Henri Manara sur le site Flickr, des photos couleurs d'une grande rareté, datant même d'avant 1963 et d'une qualité exceptionnelle : suivre ce lien : jhm0284 : Une véritable plongée dans l'histoire passée des transports de différents pays : France, Suisse, Belgique, Espagne, Portugal, Autriche, Pays Bas, pays scandinaves etc..Dans la même veine, découvrez également sur Flickr les rares photos de Jean Capolini dont certaines datent d'avant 1960 sur ce lien : https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/albums

 © Roland Le Corff  2003 - créée le 27/04/2003 - version du  07/10/2018