Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

 

Les voitures échelles  (Le Renault AHN 2)  page 1

Les voitures-échelles sont traitées sur 4 pages     page 1    page 2    Page 3    Page 4

La voiture-échelle est née avec l'installation des premières lignes de tramways à la fin du 19ème siècle. Au début elle est composée d'une charrette tirée par un cheval, équipée d'une échelle donnant accès à une plate-forme surélevée. Un tel véhicule surnommé parfois  "la Bagnole", était par exemple employé par la Compagnie Provençale de Tramways Électriques pour le montage et l'entretien des lignes électriques d'alimentation sur les premiers réseaux de tramways électrifiés du Var. On peut en voir une en action au Mourillon sur une vieille carte postale.

Plus tard, bien sûr, les voitures-échelles furent motorisées; certaines furent par exemple montées sur une camionnette Latil ou Schneider. La plate-forme s'élevait dans les premiers temps "à la main " par l'intermédiaire d'une manivelle actionnant des poulies et des câbles, le plateau supérieur permettait une translation pour pouvoir travailler de part et d'autre de l'axe du véhicule. Par la suite, modernisation oblige,  le levage était actionné par un vérin hydraulique ou un treuil électrique.

La RMTT s'équipa de 2 véhicules de ce type  au lendemain de la guerre, en 1946 pour l'entretien des lignes électriques aériennes alimentant les tramways. Il s'agissait de camionnettes Renault AHN 2. Plus tard à partir de 1949 et jusqu'à 1954, elle servirent à la mise en place des lignes bifilaires pour les trolleybus puis pour l'entretien courant des installations. A l'inventaire de 1946, on signale aussi une voiture-échelle Schneider (qui elle, devait être en fin de carrière)

Le Renault type AHN est le type même du véhicule construit à l'économie car né aux plus sombres heures de la guerre en 1940 , en ces temps où tous les matériaux de base manquaient cruellement. Avec sa cabine avancée, aux formes anguleuses, son museau plat, il a une sacrée "gueule" taillée à coups de serpe. On a rarement vu aussi laid, "trop laid " oserais-je dire (humour, humour !).  Aucune fioriture dans le dessin du Renault AHN, des tôles d'acier planes soudées sur des montants, il n'y avait aucun élément embouti. C'est de l'utilitaire pur et dur, dans le même genre mais en beaucoup plus mignon, il y avait le petit Peugeot DMA avec sa bouille arrondi.

Un gros moteur à 6 cylindres pour 4 litres de cylindrée identique à celui des berlines Vivastella, engloutissait 30  litres d'essence aux 100 kms et vous emmenait à 70 kms /h avec le vent dans le dos. Il existait également, pénurie de carburant oblige, un modèle à gazogène. Les réseaux de transport du Havre, de Marseille et probablement bien d'autres, possédaient le même type de voiture-échelle que la RMTT.

Dans les entrailles du Renault AHN 2

Le nouveau moteur diesel Perkins du type 6 PF305 est conçu en Grande-Bretagne, il a 6 cylindres pour 5 litres de cylindrée, il  a remplacé le moteur à essence d'origine jugé bien trop glouton. J'ignore encore à quelle date l'échange de moteurs a eu lieu.

La cabine de conduite :
Le mécanisme de la nacelle :

Une fois sa carrière terminée le 20 février 1973, faute de trolleybus, la camionnette rentra définitivement à l'abri au dépôt de la RMTT à Brunet.


Sources :

"1880  -1980 : Un siècle de transports en commun dans l'agglomération toulonnaise" par Gabriel Bonnafoux (†) et Albert Clavel -Yohan Keller (ASBTP)  -

Georges Muller (†) "Les trolleybus français en France et dans le monde 1900-2016" (2017) aux éditions Maquetrén (Espagne). Le réseau de trolleybus de Lyon doit beaucopup à Ce brillant ingénieur que fut Georges Muller, Entre 1973 et 1982, il fut chef des Etudes techniques aux TCL (Transports en Commun Lyonnais), en charge de la modernisation du réseau de trolleybus, des extensions, des études et de la construction des ER 100, de 2 nouveaux dépôts, de la construction de la crémaillère de la Croix Rousse, transformation du funiculaire de St-Just,

Photos : Yohan Keller (ASBTP) - Collection Roland Le Corff - MPTUR - TBFP (Trolleys et Bus de France et de Provence) - Marc Bargier)

Ne manquez pas de consulter la fabuleuse collection de photos de bus, trolleybus, tramways, funiculaires, trains, téléphériques...de Jean-Henri Manara sur le site Flickr, des photos couleurs d'une grande rareté, datant même d'avant 1963 et d'une qualité exceptionnelle : suivre ce lien : jhm0284 : Une véritable plongée dans l'histoire passée des transports de différents pays : France, Suisse, Belgique, Espagne, Portugal, Autriche, Pays Bas, pays scandinaves etc..Dans la même veine, découvrez également sur Flickr les rares photos de Jean Capolini dont certaines datent d'avant 1960 sur ce lien : https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/albums

  © Roland Le Corff - Page créée le 26/02/2012-Version du 07/10/2018