LES AUTOBUS DE TOULON 2005 à nos jours

Accueil|Home page |Plan du site | Toulon ma ville | Trolleybus de Toulon part 1 | Trolleybus Toulon part 2| Vetra|Trolleybus de France et d'autres pays|Tramways de Toulon | Tramways en couleurs|  Autobus Toulon de  1935 à nos jours  | Autobus 1980-2005 | Autobus 2005 et + |   Contact | Liens |

     L'AUTOBUS HEULIEZ  GX  337 Hybride    

 

L'autobus Heuliez GX 337 est fabriqué et commercialisé par Heuliez Bus depuis 2013. Il succède au GX 327. Il fait partie de la gamme Access'Bus à plancher entièrement surbaissé. Le GX 337 est la version standard de la gamme : le GX 137 est la version courte et le GX 437 en est la version longue (articulée). Son principal concurrent est l'Iveco Urbanway. Il d'ailleurs est construit sur un châssis d'Iveco Bus Urbanway produit et assemblé dans l'usine d'Annonay. La carrosserie, elle est produite dans l'usine Heuliez Bus de Rorthais. Il est disponible en version diesel, hybride ou électrique. De nombreuses options sont disponibles dont :

Le Réseau Mistral disposait en 2016 de 15 Heuliez GX 337 hybrides numérotés de 765 à 779 équipés en version 2 portes.

Motorisation hybride : principes de fonctionnement :

Le système de motorisation hybride permet d'être plus respectueux de l'environnement en diminuant les émissions de gaz d'échappement et de particules sans atteindre bien entendu le zéro émisssion d'un véhicule 100% électrique. Un autobus hybride dispose d'un moteur Diesel, d'une génératrice de et d'un moteur électrique de traction. L'énergie du freinage est stockée dans des batteries lithium-ion. Cette énergie permet d'alimenter le moteur électrique lors de son redémarrage du bus. La récupération de l'énergie cinétique s'effectue par le freinage électrique. au démarrage, c'est souvent le moteur électrique qui assure la mise en mouvement lorsqu'une vitesse plus élevée est atteinte ou qu'une accélération forte est demandée, le moteur thermique prend le relais pour remplacer progressivement le moteur électrique ;

En phase de décélération, de descente ou de freinage, une part de l'énergie cinétique est transformée par le moteur/générateur en électricité pour recharger les batteries, assurant ainsi un rôle de frein moteur accru et soulageant les freins mécaniques. La gestion de l'ensemble est en général confiée à l'électronique embarquée. lorsque la vitesse descend en dessous de 20 km/h, le moteur diesel s'éteint automatiquement. Silence avec 7 dB de moins par rapport au diesel en mode électrique - Zéro émissions et aucune vibration.

Sur le GX 337 HYB, le stockage de l'énergie s'effectue par des batteries au lithium-ion de 11 kw/ h permettant la récupération d'énergie au freinage en étant rechargées par l'électricité générée par le moteur électrique en phase de décélération. Le moteur électrique fournit une puissance de 160 kW (continu). Il y a également une génératrice à démarreur intégré de 200 kW, accouplée au moteur Tector, elle fournit l'énergie électrique du véhicule. Elle redémarre le moteur thermique ce qui supprime le démarreur classique.

 

 

Pourquoi un réservoir d'urée ? :

L'urée ou carbamide (DCI) est un composé organique de formule chimique CO(NH2)2. C'est aussi le nom de la famille des dérivés de l'urée de formule générale (R1,R2)N-CO-N(R3,R4). L'urée joue un rôle important dans le métabolisme des composés azotés chez les animaux et est la principale substance contenant de l'azote dans l'urine des mammifères. C'est un solide incolore et inodore, hautement soluble dans l'eau, et pratiquement non toxique.

Dans notre autobus, l'urée est utilisée comme agent de dénitrification. La molécule d'urée se décompose pour libérer de l'ammoniac qui va réagir avec les NOx (NO, NO2) et les réduire en diazote et en eau. Le CO2 libéré n'est que le CO2 qui a été condensé pour fabriquer la molécule d'urée. Quoi qu'il en soit, compte tenu des quantités d'urée injectées (en Euro V, de l'ordre d'un litre aux mille km), cela ne modifie pas le bilan carbone du véhicule. L'urée est injectée directement dans les gaz d'échappement via un réservoir spécifique (ce n'est donc pas un additif gazole). Ce produit est commercialisé sous le nom d'AdBlue. Cette solution est aujourd'hui disponible via un large réseau de distribution. Elle concerne déjà les camions et commence à s'appliquer aux tracteurs, engins de travaux publics et bientôt aux véhicules légers. (source Forum Futura)

Sources :

Wikipédia: Le Réseau Mistral - Transbus , le site des transports urbains et interurbains. AVEM, le site d'information sur le véhicule électrique et hybride. Site IVECO Bus  -  Forum Futura : http://forums.futura-sciences.com/ - Heuliez Bus, site du constructeur - CNH Industrial : groupe dont dépend Heuliez Bus - Transports Urbains Français : http://www.t-u-f.net/

Photos : Florian Fèvre du site Transports Urbains Français : http://www.t-u-f.net/  - Licence : Ce fichier est sous la licence Créative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International, voir les conditions d'utilisation sur https://creativecommons.org/licenses  MKevin sur Wikipédia , licence Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 -   Mes chaleureux remerciements à Yohan Keller, Président de l'ASBTP (Association pour la Sauvegarde des Bus Toulonnais et Provençaux) pour son aide amicale.