EBAUCHE D’UNE HISTOIRE DES "LE CORFF" EN MORBIHAN -p 1

(mise à jour le 9 mars 2008)

Préface :  L'auteur, Patrick Le Corff,  a dépouillé de nombreuses tables de mariages sur diverses communes du Morbihan et recensé tous les mariages impliquant des "LE CORFF" ce qui représente actuellement une base de données de plus de 1000 personnes, téléchargable sous forme d' 1 fichier  Excel "Couples _LE_CORFF_prenoms-fichier_racine.xls" .  Une mine de renseignements pour les généalogistes ! Par ailleurs la totalité de ce texte est téléchargeable au format Word zip ( cliquer sur les 2 icônes ci-dessous à gauche pour démarrer le téléchargement)

 

Introduction : L’étude conduite a plusieurs objectifs :

1- Tout d’abord, déterminer l’implantation géographique du patronyme (LE) CORF(F) et, si possible, mettre en évidence le ou les foyer(s) d’origine. De ce point de vue, il s’agit donc d’un travail de recensement des porteurs du nom avant le XIXème siècle, c’est-à-dire avant les grands mouvements de population qui ont accompagné la période post-révolutionnaire et, surtout, l’exode postérieur à la guerre de 1914-1918.

La source d’information essentielle réside dans les registres paroissiaux tenus par les prêtres, assez régulièrement à partir du XVIème siècle et systématiquement à partir du dernier tiers du XVIIème. Dans l’ensemble, les paroisses sur lesquelles il m’a été donné de travailler possèdent des registres d’assez bonne qualité. Par ailleurs, il y a lieu de souligner la contribution essentielle du Cercle Généalogique du Sud-Bretagne qui, à travers les relevés systématiques effectués par ses membres, permet de faciliter grandement les recherches.

2- Ensuite, reconstituer autant que possible, les différentes familles afin d’aider les chercheurs à établir leur lignée. Pour ce faire, il a été procédé à l’identification des couples dont l’un des conjoints porte le nom LE CORF(F), ainsi que de leur ascendance et descendance, soit par les hommes, soit par les femmes en cas d’enfants naturels. Lorsqu’elle est connue, la date de mariage est indiquée ; à défaut figure la (ou les) date(s) de signalement.

En revanche, les  naissances / baptêmes, décès / sépultures ou autres qui ne permettent pas d’identifier la filiation ne sont pas répertoriés à ce stade.

3- Enfin, rendre possible des recherches de descendance jusqu’à nos jours et établir, notamment, des liens de cousinage entre porteurs du même nom.

Cela se heurte toutefois à une double contrainte:

La première tient au fait que les données sont à rechercher, dans ce cas, beaucoup plus souvent dans l’état-civil post révolutionnaire dont l’accès, paradoxalement est moins facile car les numérisations d’actes comme la diffusion des tables en sont beaucoup moins répandues que pour les registres paroissiaux.

La seconde contrainte est liée à la nécessaire confidentialité qui s’attache aux données récentes. Pour cette raison, une grande part des actes d’état-civil ne sont pas accessibles au public avant une période de cent ans, à moins de justifier de sa qualité de descendant. Par ailleurs, la diffusion de données personnelles contemporaines suppose l’accord des intéressés.

J’essaie de procéder à une mise à jour au moins annuelle des informations. Cela permet à la fois, l’enrichissement de la base de données mais également la correction d’anomalies ou d’erreurs inévitables. Je remercie d’ailleurs les lecteurs de me signaler à l’occasion celles qu’ils viendraient à déceler ou toutes informations relatives aux LE CORFF ; dans la mesure du possible, je serai heureux de les aider à établir leur ascendance.

Bien évidemment, de nombreux compléments et vérifications restent encore à effectuer (tables incomplètes, non encore examinées ou non établies, erreurs de transcription, examen des actes mêmes, etc.). Le concours de tout volontaire dans cette tâche sera le bienvenu !

Je tiens enfin à remercier Roland LE CORFF qui assure l’hébergement de ces travaux et permet ainsi qu’ils soient disponibles, à titre gracieux, pour le plus grand nombre.


 SOMMAIRE 

Introduction P 1

Informations statistiques générales sur la France P 2

Les sources de recherches P 3

Analyse  des sources : Bignan / Moustoir’Ac comme foyer principal P 4

Répartition des LE CORF(F) sur le Morbihan P 5

Une implantation sur Bignan ancienne et significative P 6

1427 : un LE CORFF déjà cité à Bignan / Moustoir’Ac P 7

Secteur Crac’h – Auray – Carnac – Région du Golfe P 8

Mouvements de population et approche sociologique Exogamie P 9

Mouvements de population à Bignan P 10  

Métiers P 11 

Liens entre LE CORF(F) des secteurs 1 et 2 P 12

Le sens et les origines possibles du patronyme LE CORFF P13

Quelques réflexions sur les patronymes bretons

Les orthographes du nom

La signification du nom CORF(F)

Des pistes à explorer

- Deux hypothèses

Prénoms les plus fréquents ou spécifiques jusqu’à 1900 P 14 

Quelques LE CORFF au fil des archives P 15

Alain LE CORFF, prêtre

Yves LE CORFF sieur de Kergomard

Des LE CORFF dans la Chouannerie

Origine des patronymes Corff / Le Corff   

Origin of the surnames Corff / Le Corff    Liste des Le Corff morts pour la France au cours de la guerre de 1914-1918

Remerciements


Retour page d'accueil      Home page    

 

Accueil | Introduction | Informations statistiques générales sur la France | Les sources de recherches  | Analyse  des sources : Bignan / Moustoir’Ac comme foyer principal | Répartition des LE CORF(F) sur le Morbihan | Une implantation sur Bignan ancienne et significative  |  1427 : un LE CORFF déjà cité à Bignan / Moustoir’Ac  |  Secteur Crac’h – Auray – Carnac – Région du Golfe  |  Mouvements de population et approche sociologique Exogamie   |  Mouvements de population à Bignan  |  Métiers  |  Liens entre LE CORF(F) des secteurs 1 et 2   |  Le sens et les origines possibles du patronyme LE CORFF  |  Prénoms les plus fréquents ou spécifiques jusqu’à 1900  |  Quelques LE CORFF au fil des archives

© L’exploitation de ces données à des fins commerciales, qu’elle qu’en soit la forme, est strictement interdite

Patrick LE CORFF :  

© Roland Le Corff -Page créée le 19/02/2002  - Version du 30/09/2009